Ce site utilise ses propres cookies techniques, des cookies analytiques de tierces parties anonymes ainsi que des cookies de tierces parties pouvant effectuer des profils : en accédant à un élément/zone du site hors de cette bannière, vous acceptez l'installation des cookies. Pour en savoir plus ou ne pas donner votre accord à l'installation des cookies, veuillez cliquer ici.
OUI

Norseman, Uberman et ultras: les disciplines les plus extrêmes du triathlon

Female triathlon competition
L’immersion dans des milieux naturels immaculés et la confrontation avec la fatigue et la solitude se transforment ainsi en un parcours capable de nous libérer des conventions sociales et des superstructures, mais aussi de nous aider à trouver les réponses à nos questions en compagnie de l’élément essentiel de notre existence: notre corps.
Le triathlon est un sport qui se divise en trois épreuves successives, sans aucune interruption: la natation, le cyclisme et la course à pied. Depuis 2000, c’est aussi une spécialité olympique masculine et féminine. À première vue, on pourrait penser que ce type de compétition n’est que l’occasion rêvée pour les adeptes de l’endurance d’attirer l’attention sur leurs capacités physiques, mais il n’en est rien.
D’ailleurs, le visage qu’affichent les athlètes qui franchissent la ligne d’arrivée laisse à penser que ces courses ont probablement un sens bien plus profond: ce sont des occasions uniques d’entrer dans une dimension sportive où le contre-la-montre et le classement n’ont plus d'importance. L’une des principales motivations d’un triathlète est de se dépasser, de voir ce qu’il est capable de faire quand il ne se fixe pas de limites. Le triathlon, c’est se défier soi-même et apprendre à mieux se connaître.
Running on the beach after the swimming session

Qu'est-ce que le triathlon?

Le triathlon est un sport encore assez peu connu. Les différences entre les spécialités de cette discipline sont relativement peu claires, mais nous allons les examiner en détail. Le triathlon classique, également connu en tant que triathlon "olympique", comprend 1 500 mètres de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied. On le confond souvent avec l’Ironman qui représente le plus long format de la discipline et appartient à la World Triathlon Corporation (WTC). C’est elle qui organise régulièrement les compétitions aux quatre coins du monde. On commence avec 3 800 mètres dans l’eau, puis 180 km en selle et on termine par un marathon : le classique 42 km 195.
Triathlon Bike Section
À ces célèbres compétitions classiques vient s’ajouter une série d’épreuves extrêmes où les participants font preuve de capacités physiques et mentales hors du commun: il s’agit du Norseman et de l’Uberman, connus comme les compétitions de triathlon les plus éprouvantes de la planète. Le Norseman a lieu chaque année en Norvège, sur la distance classique de l’Ironman et d’autres compétitions organisées par la WTC. Cependant, contrairement à l’Ironman, les athlètes n’ont aucune aide de leur équipe pendant la course. Ils doivent se débrouiller seuls. En moyenne, 250 athlètes participent chaque année, mais tous n’atteignent pas la ligne d’arrivée.
Ils sont surveillés pendant presque toute la course, notamment grâce à un GPS placé dans leurs combinaisons. Plusieurs points de ravitaillement et de contrôle médical sont mis en place pour veiller à ce que les athlètes puissent continuer la course. La récompense: un modeste t-shirt, blanc pour les 100 premiers, noir pour tous les autres. Pour le gagner, il faut se préparer à sauter d’un ferry et à nager 4 km dans le Hardangerfjord, dans l’obscurité et entouré de deux parois rocheuses abruptes, vers le village d’Eidfjord.
Group of cyclists in the triathlon
Une fois sorti de l’eau (température moyenne: 13°C), on entame les 180 km de vélo face à un chemin d’environ 2 500 mètres de dénivelé en altitude, en pleines rafales de vent, jusqu’à Rjukan. Et enfin, le plus épuisant: le marathon. Les 25 premiers kilomètres se font sur le plat et nous mènent au pied du Gaustatoppen où la route devient de plus en plus abrupte. La ligne d’arrivée nous attend à 1 850 mètres d’altitude et, sur les 4 derniers kilomètres, le terrain rocheux est tellement impraticable qu’il est impossible de courir. À certains endroits, même marcher devient difficile. Si l’on additionne les distances des différentes épreuves, on obtient un total de 226 kilomètres et plus de 5 200 mètres de dénivelé, dont 2 000 sur les 20 derniers kilomètres de la course.
Anne Nevin détient le record féminin depuis 2017 avec un total de 12 heures, 4 minutes et 18 secondes. Le record masculin a été décerné à Lars Christian Vold la même année avec un total de 9 heures, 52 minutes et 10 secondes. Le Celtman et le Swissman sont respectivement les versions écossaise et suisse du Norseman norvégien.
Cyclist on track
Pour ceux qui veulent aller encore plus loin, il existe les ultra-triathlons où, contrairement aux triathlons standard, les trois épreuves ne se suivent pas nécessairement. Il y a généralement des sessions quotidiennes pour chaque activité, et ce pendant plusieurs jours jusqu’à ce que les distances requises soient atteintes.

Uberman et Norseman: les variantes extrêmes du triathlon

L’Uberman est l’une des compétitions les plus difficiles. Elle a lieu au sud de la Californie sur une distance totale de presque 900 km. Les participants partent de l’île de Santa Catalina et nagent 33 km en plein océan Pacifique jusqu’à la côte de Palos Verdes. Ensuite, ils traversent, puis quittent Los Angeles pour un parcours de 643 km à vélo avec plus de 6 000 mètres de dénivelé, atteignant même 60 mètres sous le niveau de la mer dans le bassin de Badwater, le point le plus bas des États-Unis. S’ensuit une course de 217 km à travers la Vallée de la Mort où les coureurs montent presque au sommet de Mont Whitney qui, du haut de ses 4 421 mètres, est le point culminant des États-Unis contigus, à l’exception de Hawaï et de l’Alaska.
Road bike session in the triathlon in the middle of the mountains
Peu d’athlètes participent à cette course très particulière, car chaque coureur doit subvenir à ses propres besoins pendant toute la durée de l’épreuve. En 2016, à l'âge de 51 ans, l’italien Giorgio Alessi a été le premier athlète à terminer l’Uberman, mais seulement après avoir nagé sur une distance équivalente à la traversée de la Manche, après avoir parcouru à la suite l’équivalent de quatre étapes du Tour d’Italie et enfin, après avoir couru cinq marathons consécutifs à travers l'un des déserts les plus chauds de la planète.

Le record d’Uberman a cependant été battu en 2018 par Gerard Charlton qui a terminé la course en 166 heures et 40 minutes.

Un effort physique de presque 200 heures. Le record a cependant été battu en 2018 par Gerard Charlton qui a terminé la course en 166 heures et 40 minutes. Le prochain Uberman débutera le 10 octobre. Vous êtes prêt? Participer à un triathlon, même s’il n’est pas aussi extrême que les exemples dont nous venons de parler, nécessite sans aucun doute un mental et une condition physique d’élite.
Bike running

Entraînement en salle pour les athlètes

Lors de votre planification et de votre programmation sportives, il est important d’évaluer soigneusement les caractéristiques et conditions techniques de la compétition sans commettre d'erreurs. Il ne faut pas voir le triathlon comme une simple succession de disciplines auxquelles on se prépare en s’entraînant à chaque épreuve séparément : pour obtenir de bons résultats, le triathlète doit suivre un programme spécifique, mais surtout conjuguer les trois activités. Il faut porter une attention particulière aux différentes transitions, car la vraie difficulté lorsque l’on commence une activité juste après avoir terminé la précédente, est de pouvoir adopter immédiatement la bonne posture, le bon rythme et la bonne intensité.
Lors de vos entraînements en salle, des exercices adaptés à haute intensité vous seront grandement favorables. C’est là qu’entre en jeu la méthode Skillathletic Training, conçue spécifiquement pour satisfaire ce type de besoins. La possibilité de passer du Skillbike au Skillrun pendant vos séances peut être la première étape de votre performance au Norseman ou, qui sait, au prochain Uberman.

/related post

Pain: le destin extraordinaire d'un aliment ordinaire

Des Sumériens à nos jours, le pain est l'un des plus anciens aliments qui a accompagné l'existenc...